Fiers d'être chevaliers !

Article 1 : présentation. Les « Chevaliers du Lys », à l’image de la confrérie de Noé et ses amis dans la saga, sont regroupés par six, garçons et/ou filles qui forment un « Lys ». Un tel groupe est issu des écuyers d'une classe qu'un professeur a décidé de soutenir pour la sélection d'un "Lys" (voir article 4).

 

Article 2 : engagement. Chaque chevalier (ère) devra prêter serment (c'est sa seule obligation) selon les termes suivants: je m’engage à respecter les valeurs de la chevalerie ancestrale et, notamment, à ne pas consommer de tabac, sous n'importe quelle forme que ce soit.

 

Article 3  : site internet. Le site internet www.chevaliersdulys.fr est entièrement dédié aux chevaliers(ères) du Lys. Il est le centre de toutes les informations utiles au préfet (ètes) et à ses cinq chevaliers(ères). Constamment mis à jour, il permettra à chacun de suivre, notamment les points d’honneur obtenus par les différents Lys (voir article six) et l'actualité.

 

Article 4  : candidature. Aucune distinction ni religieuse, ni politique, ni intellectuelle, ni de nationalité ou autre ne sera appliquée. Le postulant chevalier (ère) du Lys devra s'adresser à son professeur préféré qui décidera (ou non) de présenter sa classe entière à la sélection. Tous les élèves seront alors nommés écuyers et le professeur sélectionnera six chevaliers parmi eux selon ses propres critères.

 

Article 5  : fête mensuelle. Une fête trimestrielle de pur divertissement sera organisée par les parents par roulement chez l’un(e) des six chevaliers (ères) de chaque Lys. Des invités, qui doivent respecter cette ligne de conduite, pourront être acceptés par l’hôte du mois.

 

Fin de la page 1; à suivre sur la page 2 ci-dessous

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fiers d'être chevaliers !

Article 6 : points d’honneur. Le préfet(ète) de chaque « Lys » doit envoyer chaque trimestre à academie-maremontane@orange.fr un compte rendu d’une douzaine de lignes maximum des actions de son « Lys». Un ou plusieurs points d’honneur seront décernés chaque trimestre aux meilleurs « Lys », appréciés par l’académie Marémontane. Dès qu’un minimum de 50 « Lys » est entériné, de très nombreux prix seront attribués aux « Lys », les plus importants à ceux qui auront glané les plus de points dans la période concernée. Les critères et les modalités précises seront indiquées sur le site internet www.chevaliersdulys.fr; lors de la période de démarrage (moins de 50 "Lys"), des lots proportionnels au temps passé seront attribués aux "Lys" pionniers.

Article 7  : exclusions et démission. Un(e) chevalier(ère) n’ayant pas respecté ses obligations recevra un avertissement, d’abord de son préfet(ète), ensuite de son superviseur. Un 3e avertissement pourrait aboutir à une sanction d’exclusion décidée en dernier ressort par la Marémontane, après lecture de l’accusation et de la lettre de défense du fautif présumé. Une démission éventuelle doit être présentée au superviseur. Un «Lys» amputé d’un membre est réputé «flottant» et ne peut plus obtenir de points d’honneur tant qu’un nouveau chevalier(ère) n’a pas été agréé dans le respect de l’article 4.

Article 8  : modifications ultérieures. Des modifications de la ligne de conduite, par exemple d’après les suggestions de chevaliers(ères), de superviseurs, ou pour des mises à jour ou des nouveautés importantes, seront publiées sur le site internet. Elles devront être approuvées par les préfets(ètes) sur sollicitation par courriel de l’académie Marémontane.

Article 9  : avantages. Chaque chevalier(ère) bénéficiera d’un tarif de souscription pour chacun des 5 tomes de la saga, au fur et à mesure de leur parution. Par la suite, sans aucun but lucratif (l’académie Marémontane, par statut, ne peut pas faire de bénéfice) des places de cinéma, des billets pour le sport ou autres, du matériel divers (baladeurs, informatique, téléphone) et autres objets, selon les demandes et les propositions, seront disponibles à des tarifs spéciaux de groupe, à condition que les demandes soients groupées.

Article 10  : cotisation. Aucune cotisation n'est due par les Chevaliers (ères).

Fin de la 2e et dernière partie de la ligne de conduite des "Chevaliers du Lys"